Permettre aux Calédoniens de retrouver leur liberté et du pouvoir d’achat

Des monopoles publics ou privés, un manque de choix, des prix trop élevés ; les Calédoniens ont, ces dernières années, perdu en liberté et en pouvoir d’achat.

Tout en préservant les acteurs locaux nous devons être en mesure d’offrir davantage de concurrence dans les secteurs public et privé, afin que les consommateurs retrouvent leur liberté de choix. 

 

Permettre aux Calédoniens de s’ouvrir sur le monde à moindre coût

Pour que les Calédoniens soient les premiers bénéficiaires de leur compagnie aérienne

L’Avenir en Confiance constate, qu’aujourd’hui la Nouvelle Calédonie est encore repliée sur elle-même et que les efforts mis en œuvre ces dernières années ne permettent toujours pas à tous les Calédoniens de découvrir le monde qui les entoure.

Nous devons donc remettre l’intérêt des Calédoniens au cœur de notre stratégie aérienne.

Pour ce faire, nous proposons la mise en place d’un véritable pont aérien à moindre coût entre Tontouta et Sydney. A partir de cette plate-forme aérienne, les voyageurs calédoniens pourront accéder à plusieurs pays du monde.

Nous souhaitons également faire en sorte que les destinations très appréciées des Calédoniens, que constituent Sydney, Brisbane ou encore Auckland, ne soient pas pénalisées par les pertes réalisées sur d’autres destinations. À cet effet, nous travaillerons en collaboration avec la direction d’Aircalin à garantir un tarif annuel inférieur à 50 000 F CFP pour les vols desservant ces destinations populaires.

L’Avenir en Confiance considère que le pouvoir politique ne peut pas imposer aux entreprises privées une baisse des prix, sans montrer l’exemple sur les compagnies détenues par la Nouvelle-Calédonie.

Pour pouvoir rendre possible cette baisse des prix, nous souhaitons concentrer la stratégie commerciale d’Aircalin sur les lignes rentables en augmentant les rotations, comme l’a récemment préconisé la présidente de l’Autorité de la Concurrence.

Mettre en concurrence

L’Avenir en Confiance souhaite également favoriser l’installation de nouvelles compagnies aériennes sur les marchés qui ne sont pas rentables pour Aircalin ou non exploités actuellement.

Cette vraie concurrence entre les compagnies aériennes permettra une baisse des prix au profit des voyageurs calédoniens.

 

 Des mesures concrètes

Pour permettre aux Calédoniens de voyager à moindre coût, l’Avenir en Confiance s’engage à :

  • identifier une destination à moindre coût, un Hub, pour permettre à nos voyageurs d’accéder à plusieurs pays ;
  • garantir un tarif annuel inférieur à 50 000 F CFP pour les vols de Brisbane, Sydney et Auckland en faisant évoluer la stratégie commerciale d’Aircalin avec une part low cost ;
  • faciliter l’installation de nouvelles compagnies aériennes pour favoriser la concurrence et la baisse des prix ;

Consommation : le retour à la liberté de choix

L’échec et le mensonge de Calédonie Ensemble sur la baisse des prix.

La baisse des prix annoncée de 10 à 15% à grand renfort de publicité s’est limitée à -0,1% au cours des douze derniers mois, selon l’ISEE : seuls certains produits ont vu leurs prix baisser. Le mois dernier l’inflation et le chômage sont repartis à la hausse.

Récemment encore, la magazine britannique The Economist révélait qu’au cours de l’année écoulée, « Nouméa est passée de la 53e à la 20e place des villes les plus chères du monde devant San Francisco et Houston au Texas ».

Toujours selon The Economist, « Nouméa est la ville où le coût de la vie a le plus augmenté dans le monde et en un an ! ».

 

 Redonner des libertés aux consommateurs

Les différents rapports des Autorités de la concurrence nationale et locale montrent l’impact des protections de marché abusives sur les prix.

Nous souhaitons réformer ce système en s’appuyant sur les préconisations de l’autorité de la concurrence, afin de soutenir l’industrie mais permettre aux Calédoniens de retrouver leur liberté de choix.

Les récentes mesures STOP et les quotas, parfois même le cumul des deux (comme dans l’affaire des yaourts et des crèmes dessert), ont fini par cadenasser le marché, en limitant encore un peu plus la liberté de choix des consommateurs calédoniens.

Nous souhaitons revenir sur les situations abusives pour permettre aux Calédonie de retrouver leurs libertés.

 

Permettre une baisse des prix en favorisant les relations avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande

L’Avenir en Confiance souhaite favoriser les échanges avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande pour favoriser la baisse des prix.

Pour cela nous souhaitons baisser les droits de douanes avec nos grands voisins sur certains produits non fabriqués localement.

 

Des mesures d’urgence qui suivent les avis de l’Autorité de la concurrence

Si les Calédoniens nous font confiance le 12 mai prochain, nous mettrons en place une politique économique qui s’inspire des avis de l’Autorité de la concurrence de Nouvelle-Calédonie et redonne toute sa place au consommateur en lui redonnant sa liberté de choix.

  • Revoir les interdictions d’importation (mesures STOP) et réformer les protections de marché en suivant les préconisations de l’Autorité de la concurrence. Nous souhaitons instaurer une politique qui préserve à la fois l’industrie locale mais également le consommateur.
  • Augmenter la concurrence entre les grandes surfaces en favorisant l’installation d’une nouvelle enseigne.
  • Réduire les droits de douanes avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande.